Logo IFS-associationL’Institut Francophone pour le Développement du Self Leadership, ou IFS-association est une association française loi 1901, qui a pour vocation la diffusion du modèle IFS  dans le monde francophone. Elle a fait l’objet d’une déclaration en tant qu’organisme de formation et est enregistrée sous le numéro 11 92 21373 92. Cette organisation veut mettre en pratique dans son fonctionnement les principes qui promeuvent l’émergence du Self Leadership et souhaite développer avec les personnes à l’origine d’initiatives convergentes, des relations de collaboration au service de l’émergence du Self collectif tel que l’a développé Richard C. Schwartz, docteur en psychologie américain, à l’origine du modèle IFS.


Objectifs de l’association

  • Former des praticiens de tout horizon grâce à l’organisation de formations, de séminaires, de conférences qui abordent des champs particuliers d’application du modèle.  
  • Soutenir le développement d’un réseau de professionnels en favorisant la communication, la mise en place de supervisions, en procurant du soutien à d’autres initiatives convergentes naissant dans le monde francophone, en procurant des ressources disponibles pour tous.
  • Collaborer avec le Internal Family Systems Institute (IFSI) dans le respect de la marque IFS et des exigences éthiques et de qualité que nous partageons. Nous sommes à l’heure actuelle la seule structure francophone habilitée à organiser des formations au modèle IFS. Dans une lettre de Jon Schwartz, président exécutif de CSL – devenu IFSI, aux membres de l’association en 2016, ce dernier atteste de nos liens : lettre originale en anglaistraduction en français
  • Nous sommes aussi en lien avec la fondation « Foundation for Self Leadership », créée en 2001. Son objectif est de soutenir financièrement la recherche, l’accès à la formation pour des étudiants manquant de ressources, soutenir la diffusion de l’IFS…

Télécharger les statuts en format .PDF

STATUTS

Article 1 – Nom
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : Institut Francophone pour le développement du Self leadership.

Article 2 – Objet
Cette association a pour objet de contribuer à promouvoir la connaissance, la diffusion, l’enseignement et la pratique du modèle IFS, créé par Richard C. Schwartz, dans  l’espace francophone et dans le monde.

Article 3 – Siège social
Le siège social est fixé au : 40 rue de la Tour – 92240 Malakoff France

Article 4 – Moyens d’action
Les moyens d’action de l’association sont :
• L’organisation de et la participation à des stages de formation, des séminaires, des conférences, des manifestations, des travaux de recherches, des publications, des vidéos et toute autre forme d’action souscrivant à l’objet de l’association tel que défini dans son article 2;
• La mise en place et la gestion des moyens nécessaires à l’organisation des actions décrites dans le paragraphe supra, dans le respect des réglementations en vigueur dans les pays d’activité de l’association.

Article 5 – Durée
L’association est constituée pour une durée illimitée.

Article 6 – Membres
Toute personne physique ou morale intéressée par l’objet de l’association tel que défini dans son article 2 peut devenir membre de l’association, selon les dispositions prévues dans le Règlement Intérieur.

Article 7 – Ressources
Pour mener ses actions et gérer son fonctionnement, l’association dispose :
• des cotisations de ses membres;
• des sommes versées en contrepartie des prestations et services fournis par l’association à ses membres;
• des sommes versées en contrepartie des prestations et services fournis par l’association à des tiers (personnes physiques ou morales);
• des subventions ou donations de la part d’entreprises, fondations ou autres personnes morales de statut privé;
• des subventions des États, des collectivités locales et leurs regroupements et de toute autre personne morale de statut public ou semi-public;
• des donations de personnes privées;
• de tout autre revenu autorisé par la législation en vigueur dans le pays du siège de l’association et dans les pays où l’association exerce ses activités.

Article 8 – Administration
L’association est administrée par les membres de l’association, qui se réunissent en assemblée générale au moins une fois par an, et par le bureau de l’association, élu lors de l’assemblée générale, et qui se réunit au moins deux fois par an en dehors des assemblées générales.
L’association est administrée dans le respect des présents statuts et du règlement intérieur de l’association. Les présents statuts et le règlement intérieur de l’association ne peuvent être modifiés qu’après avis du bureau et délibération de l’assemblée générale.

Article 9 – Dissolution
La dissolution de l’association ne peut être prononcée que par l’assemblée générale.
• La décision de dissolution est prononcée par les deux tiers au moins des membres actifs présents ou représentés à l’Assemblée Générale.
• Au cas où le quorum ne serait pas atteint, une AGE serait convoquée et la dissolution pourrait alors être prononcée à la majorité simple des membres actifs ou représentés à l’AGE. Si l’Assemblée Générale prononce la dissolution de l’association, elle détermine, lors de la même assemblée, et à la majorité simple des membres actifs présents ou représentés:
• Un ou des liquidateurs de l’association parmi ses membres actifs présents à l’assemblée générale et précise leur mandat;
• Les conditions de dévolution de l’actif de l’association, conformément aux dispositions prévues par la loi du 1er juillet 1901 sur les associations et ses décrets d’application : une association à but non lucratif, une fondation ou un groupement reconnu d’intérêt public, une SCOP.

* * *

Fait à Malakoff
6 avril 2022

Télécharger le règlement intérieur en format .PDF

Règlement Intérieur

Préambule :
Conformément à l’article 8 des statuts de l’Institut Francophone pour le développement du Self Leadership, il est établi un règlement intérieur par le bureau, soumis à l’approbation de l’assemblée générale.

Article 1 :
Le présent règlement intérieur entre en vigueur à compter de son adoption lors de l’AG de l’association et s’applique jusqu’à ce qu’il soit expressément annulé ou remplacé par une nouvelle version sur décision d’une AG de l’association.

Article 2 :
Le présent règlement intérieur s’applique à tous les membres de l’association sans exclusion.

Article 3 :
Toute personne physique ou morale intéressée par l’objet de l’association tel que défini dans l’article 2 des statuts peut devenir membre de l’association à condition d’avoir rempli et transmis au bureau un formulaire d’adhésion et de verser à l’association une cotisation annuelle, dont le montant est voté en assemblée générale.
L’adhésion est acquise à la date du paiement de la cotisation. Les cotisations sont valables par année civile, du 1er janvier au 31 décembre de chaque année. Le montant de la cotisation annuelle est fixé à 30€. Ce montant ne peut être modulé en fonction de la date d’adhésion.
Les personnes qui adhérent dans une période comprise entre le 1er Novembre de l’année de référence et la fin de cette même année sont réputés membres pour cette année ainsi que pour la suivante, sans augmentation du montant de cette cotisation.

Toutefois et afin de garantir la cohérence de l’action de l’association avec le modèle IFS tel que décrit par Richard C. Schwartz dans son ouvrage “Système familial intérieur”, l’association distingue deux catégories de membres: membres simples et membres actifs.
• Les membres simples disposent d’une voix consultative aux assemblées générales de l’association.
• Les membres actifs disposent d’une voix délibérative aux assemblées générales de l’association.
• Pour jouir de la qualité de membre actif, la personne doit avoir validé quinze journées de formation, soit un niveau 1, au modèle IFS avec un formateur reconnu par l’association au moment de son adhésion ou du renouvellement de son adhésion.

La liste des formateurs reconnus figure sur le site de l’association.
L’association reconnait la qualité de membre fondateur aux trois fondateurs de l’association : François Le Doze, Laurence Carluer et Pascal Delamillieure. Cette qualité est honorifique et ne donne pas de prérogative particulière.
L’association reconnait la qualité de membre bienfaiteur aux personnes physiques ou morales souhaitant soutenir financièrement l’association et qui auront versé un don d’un montant supérieur ou égal à cinq fois la cotisation définie en assemblée générale. Cette qualité est honorifique et ne donne pas de prérogative particulière.

La qualité de membre de l’association se perd par :
• le décès du membre;
• la démission demandée par le membre et signifiée au bureau par courrier postal ou électronique;
• la radiation du membre, prononcée par le bureau.

Le bureau peut radier un des membres de l’association dans les cas suivants
• Pour non-paiement de la cotisation annuelle, dans un délai d’un mois après l’appel annuel à cotisations, transmis à tous les membres de l’association par courrier postal ou électronique.
• Pour tout motif impliquant un membre de l’association et considéré comme portant atteinte à l’éthique de l’association ou portant préjudice à la réputation de l’association. Pour être étudié par le bureau, le motif doit être signalé au bureau par courrier postal ou électronique par au moins trois membres de l’association, dont au moins un membre actif. Dans ce cas, le bureau met en œuvre les moyens adéquats pour organiser une confrontation équitable entre les membres impliqués, puis statue sur la radiation du membre mis en cause.
• Dans tous les cas, la décision de radiation est signifiée par le bureau à l’intéressé par courrier postal ou électronique.

Article 4 :
• L’association est administrée par un bureau, composé exclusivement de membres actifs de l’association.
• L’assemblée générale élit un bureau composé de 3 à 6 membres incluant nécessairement un président, un trésorier et un secrétaire.
• Chaque membre du bureau est élu pour un mandat de 2 ans, reconductible.
• Le bureau gère les affaires et les comptes de l’association, dans le respect des présents statuts et de la législation en vigueur dans le pays du siège de l’association et dans les pays où l’association exerce ses activités.
• Les moyens de payement de l’association sont détenus par le président et le trésorier.
• Le bureau se réunit au moins deux fois par an, et davantage sur la demande du quart au moins de ses membres. Les convocations au bureau sont envoyées par un membre du bureau aux autres membres du bureau par courrier postal ou électronique au moins 15 jours avant la tenue de chaque bureau.
• Un bureau peut valablement se réunir à partir du moment où deux tiers des membres du bureau sont présents ou représentés. Chaque membre du bureau peut représenter un seul autre membre du bureau, à la demande et sur procuration de ce dernier.
• Les décisions du bureau sont prises à la majorité des voix des membres du bureau présents ou représentés.
• Les réunions du bureau sont animées par le président de l’association, ou à défaut par un autre membre du bureau.
• Lors de chaque réunion du bureau, un ordre du jour est défini et traité. Il fait l’objet d’un procès-verbal rédigé par un des membres du bureau, désigné en début de séance. Ce procès-verbal doit être rédigé et envoyé, par courrier postal ou électronique, dans les 15 jours suivant la réunion aux autres membres du bureau.
• Tous les procès-verbaux sont conservés par le bureau. Ils sont accessibles à tout membre de l’association qui en fait la demande par courrier postal ou électronique, dans les 30 jours suivant la demande du membre.
• Tout membre du bureau qui n’aura pas assisté à trois réunions consécutives du bureau pourra être considéré comme démissionnaire du bureau.
• En cas de vacance d’un des postes de président, trésorier ou secrétaire, le bureau pourvoit au remplacement de ces postes en y nommant provisoirement un autre membre du bureau. Il est procédé à l’élection des remplaçants aux postes vacants par la prochaine assemblée générale.
• Au cas où le bureau vient à constater que le bureau comporte moins de trois membres régulièrement élus par l’assemblée générale, n’importe quel membre restant du bureau est en droit de convoquer une AGE, dans les conditions précisées par le présent règlement intérieur.

Article 5 :
Frais et dépenses engagés par les membres du bureau :
Les frais de déplacement et de séjour peuvent être remboursés aux membres du bureau pour participer aux réunions du bureau, de l’AG et à toute action nécessaire au bon fonctionnement de l’association, sur présentation de justificatifs et d’un relevé de frais signé et validé par le bureau.
Tout frais engagé par un membre de l’association dans le cadre d’une action concourant à l’objet de l’association peut être remboursé sur présentation de justificatifs et d’un relevé de frais signé et validé au préalable par le bureau.
Frais de documentations, reproduction, tirages, etc.: les dépenses engagées par les membres du bureau pour le fonctionnement administratif de l’association, courriers, photocopies, télécommunications peuvent être remboursés par l’association sur présentation de justificatifs.

Article 6 : Les Assemblées Générales
L’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de l’association
• L’AGO comprend tous les membres de l’association à jour de leur cotisation.
• L’AGO délibère sur le rapport moral et sur le rapport financier de l’année passée et sur toute question soumise par les membres de l’association, dans les conditions précisées infra.
• L’AGO se réunit tous les ans. Elle est présidée par le président ou, à défaut, par un des membres du bureau de l’association.
• La convocation à l’AGO est envoyée par le bureau aux membres de l’association, par courrier postal ou électronique, trente jours au moins avant la date prévue pour l’AGO.
• La convocation doit comporter l’ordre du jour prévu pour l’AGO. L’ordre du jour de l’AGO est défini par le bureau de l’association.
• Tout membre peut également soumettre une question à l’AGO et, pour ce faire, l’adresser au bureau par courrier postal ou électronique au plus tard 15 jours avant la date de l’AGO. L’ensemble des questions est collecté dans une rubrique annexe à l’ordre du jour et présenté obligatoirement en AGO.
• Seules les questions inscrites à l’ordre du jour et dans sa rubrique annexe, tels que définis supra, pourront être traitées lors de l’AGO.
• Peuvent délibérer en AGO les membres actifs, à jour de leur cotisation, et faisant partie de l’association depuis au moins 40 jours à date de l’AGO.
• Les membres actifs peuvent se faire représenter par le biais d’une procuration par un autre membre actif, présent à l’AGO. Un membre actif ne peut être titulaire de plus de deux procurations.
• Les décisions et résolutions de l’AGO sont prises à la majorité simple des membres actifs présents ou représentés.
• Un membre du bureau, désigné en début d’AGO, tient les minutes de l’AGO et en fait un procès-verbal, contresigné par le président – ou à défaut le trésorier ou le secrétaire de l’association. Il est envoyé dans les 30 jours suivants l’AGO par voie postale ou électronique à tous les membres de l’association.

L’Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) de l’association
• Sur proposition du bureau ou sur la demande de la moitié plus un des membres actifs de l’association, le bureau convoque une AGE.
• L’AGE comprend tous les membres de l’association à jour de leur cotisation et faisant partie de l’association depuis au moins 3 mois.
• L’AGE délibère sur toute question soumise par les membres de l’association, suivant les mêmes modalités que l’AGO.

Article 7
Le site web de l’association utilise le nom IFS-association, ce nom peut être utilisé à des fins de communication sur les activités de l’association.
Le fait de figurer dans l’annuaire du site est un service accessible aux seuls membres de l’association.

Article 8
Toute manifestation visant à la diffusion du modèle IFS doit être validée par le bureau pour pouvoir être publiée sur le site de l’association.

* * *

Fait à Malakoff

6 avril 2022

Charte éthique des praticiens IFS,
membres actifs d’IFS-Association
effective à partir du 1er mars 2023
Télécharger le document


Charte déontologique de l’IFS-Association effective jusqu’au 1 mars 2023 : Télécharger le document

 

 

Le Bureau

IFS-association : le modèle IFS dans l'espace francophone

Nadine Faingold

Marie Capron

Marie Capron

IFS-association : le modèle IFS dans l'espace francophone

Elke Soufflier

IFS-association : le modèle IFS dans l'espace francophone

Marie Lucie Fernin

Trésorière

Sandrine Colas


Claire-Lise Vertet est notre responsable administrative.

Des questions concernant l’association ?

La structure de l’IFS-Association s’organise en cercles et bulles

Un Cercle est un groupe de membres engagés, exerçant une activité pérenne et structurée sur un thème clairement défini et utile pour l’association. Ils se coordonnent régulièrement avec l’espace de coordo dans le cadre de réunions.

Une Bulle est un groupe éphémère, parrainé par un Cercle, visant à tester et faire les premiers pas autour d’une idée, ou mener une action très précise limitée dans le temps et ne trouvant pas sa place dans un cercle existant. La Bulle peut disparaître ou se transformer en Cercle pour pérenniser son action.

Cercles et Bulles se coordonnent régulièrement dans le cadre des réunions de l’espace de coordo.

Espace membres

Le Cercle Formation

  • Raison d’être : Transmettre le modèle IFS de Richard C. Schwartz par la formation initiale et continue, en créant un cadre qui favorise la présence à soi et aux autres.
  • Référente : Nadine Faingold

Espace membres

Le Cercle Validation

  • Raison d’être : Assurer de la lisibilité sur les compétences des personnes formées au (à utiliser le) modèle IFS.
  • Référente  : Vinciane van Outryve

Espace membres

Le Cercle Vie de l’Association

  • Raison d’être : Accompagner la structuration et l’animation interne d’IFS Association pour favoriser un développement de ses activités externes au service de la diffusion du modèle IFS.
  • Référent : Jean-Baptiste Malézieux

Espace membres

Le Cercle Découverte du Modèle IFS

  • Raison d’être : Réfléchir à la création de différents formats de présentation de l’IFS dans son cadre non thérapeutique (comme outil de connaissance de soi) et faire découvrir et expérimenter le modèle au grand public, via des ateliers de sensibilisation ou modules à thème dédiés.
  • Référente : Corinne Arnould

Espace membres

Le Cercle Soutien à la Résolution de Conflits

  • Raison d’être : Soutenir le mode de gouvernance partagée de l’association avec la médiation CNV.
  • Référente : Adeline Cirade

Espace membres

Le Cercle Communication

  • Raison d’être : Proposer un cadre de communication interne et externe en accord avec le modèle IFS et la charte éthique de l’IFS association.
  • Référente : Marie Capron

Espace membres

Le Cercle Éthique

  • Raison d’être : Maintenir vivante la réflexion éthique et être la porte d’entrée du sujet éthique au sein de l’asso.
  • Référente : Patricia Péguy

Espace membres

La Bulle Méditation Audio

  • Raison d’être : Créer une bibliothèque de méditations audio soutenant la formation et l’intégration du modèle IFS.
  • Référente : Elke Soufflier

Espace membres

La Bulle Installation du Thérapeute

  • Raison d’être : Favoriser et soutenir l’installation de thérapeute IFS
  • Référent : Aude Fortain

Espace membres

La Bulle Ressources

  • Raison d’être : Alimenter l’espace ressource du site de l’association IFS en livres, vidéos, audios, articles, méditations… en français.
  • Référent : Sandrine Colas

IFS-association est actuellement en pleine expansion et nous sommes portés par l’enthousiasme des personnes qui découvrent ce modèle IFS. Des bénévoles passionnés et généreux sont à l’origine de cette aventure associative et nous grandissons en préservant une structure rigoureuse et ouverte.

Les journées de l’association

Depuis 2018, nous proposons une journée de partage annuelle autour de l’assemblée générale :

  • La journée de l’association 2023 aura lieu le 22 avril au Forum 104 à Paris.
  • La journée de l’association 2022 a eu lieu le 14 mai au Forum 104 à Paris.
  • Les journées de l’association 2021 ont eu lieu par zoom le 27 et 28 mars. Elles ont eu pour thème : La présentation de la nouvelle organisation de l’association (mise en place de la nouvelle dynamique et débats). Rendez-vous dans l’espace membre du site pour écouter les débats en podcast. (Onglet structuration interne)
  • En 2020, en raison de la pandémie de Covid-19, la journée annuelle a du être reportée. Nous avons proposé une journée de «vie de l’association» par Zoom. Un format différent qui permet à plus de monde de participer, même si cela ne peut remplacer une réunion dans un lieu commun.
  • Compte-rendu de la journée annuelle qui a eu lieu le 6 avril 2019
  • Compte-rendu de la journée annuelle qui a eu lieu le 24 mars 2018

Ces journées de partage forment un vivier qui permet l’incubation de nouvelles idées, des rencontres et des élans pour diffuser le modèle et soutenir les personnes qui se forment à ce modèle.


Demandes de soutien

Toute personne physique peut devenir membre de l’association pour contribuer à la diffusion du modèle IFS. Cependant, seules les personnes ayant suivi la formation de base au modèle sont appelés des membres actifs et à ce titre peuvent :

  • Apparaitre dans l’annuaire du site comme praticien IFS.
  • Après la validation du bureau, proposer leurs événements en tant que partenaire sur ce site.
  • Prendre part aux votes lors des assemblées générales.
  • Avoir parfois des réductions à des séminaires organisés par l’association.
  • Participer à des actions, ou groupes de travail, pour la vie de l’association.

Il vous reste pour devenir membre, après avoir pris connaissance de nos statuts et de notre règlement intérieur :

  1. à régler l’adhésion de 30€ par virement ou par chèque à l’ordre de IFS-association;
  2. à compléter et signer le bulletin téléchargeable en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Bulletin adhesion IFS-association

Nos partenaires

Certains de nos membres, avec une grande expérience de l’IFS, sont devenus des partenaires référents. Ils proposent des supervisions individuelles et de groupe pour les thérapeutes IFS, des modules sur des thèmes spécifiques.


IFS-association : le modèle IFS dans l'espace francophone

Caroline Ader Lamy est praticienne certifiée IFS. Elle a été présidente de IFS-association de 2017 à 2019 Elle est aussi formatrice certifiée en CNV et formatrice pour le cycle des pionniers, une synergie entre CNV, self leadership, intelligence collective, pédagogie perceptive, pilotage dynamique et management en conscience. https://www.cycledespionniers.com/qui-sommes-nous/

Chantal Bailly est thérapeute certifiée IFS et superviseure. Elle est diplômée (maîtrise et agrégation) en psychologie et en philosophie de l’université de Louvain (Belgique). Psychothérapeute, enseignante et superviseure en psychologie depuis plus de 30 ans. https://chantal-bailly.be/

IFS-association : le modèle IFS dans l'espace francophone
IFS-association : le modèle IFS dans l'espace francophone

Axel de Louise fut psychologue et psychothérapeute pendant 40 ans. Il est maintenant psycho praticien, certifié et superviseur IFS. Il exerce en pratique libérale et reçoit adultes et couples dans la région Normande (Caen-Calvados). Une grande partie de sa pratique consiste désormais à former et superviser des psychothérapeutes issus de différents cadres de référence, ainsi que des psycho praticien IFS.

Isabelle Desplats est psycho-praticienne certifiée en IFS et superviseuse. Elle est aussi formatrice certifiée en CNV. Isabelle est co-fondatrice de Colibris, le mouvement citoyen initié par Pierre Rabhi. Elle est formatrice en qualité relationnelle, coopération et gouvernance partagée. https://www.isabelledesplatsformation.com/

IFS-association : le modèle IFS dans l'espace francophone
IFS-association : le modèle IFS dans l'espace francophone
Présidente

Nadine Faingold formée au modèle IFS depuis 2011 est depuis 2019 présidente d’IFS-association. Psycho-praticienne IFS Nadine a aussi les compétences de professeur de philosophie, auteure, formatrice d’enseignants et de formateurs, maître de conférences en sciences de l’éducation. Elle est membre du Centre de recherche sur la Formation au CNAM et du Groupe de Recherche sur l’explicitation. https://www.nadine-faingold.fr/

Christine Mesnier est thérapeute certifiée IFS et superviseuse. elle a été présidente de l’association de 2015 à 2017. Christine est aussi Maître Reiki, formée à la CNV (Communication NonViolente) et aux Constellations Familiales. https://www.christinemesnier.info/

Christine-Mesnier
Photo Vinciane

Vinciane van Outryve est thérapeute certifiée IFS et superviseure. Elle intervient en France et en Belgique. Vinciane est formée à la thérapie IFS pour enfants et adolescents, à l’IFIO (thérapie de couple). Elle propose des modules d’intégration et modules intensifs sur des thèmes divers. https://www.vvanoutryve.be/

Télécharger la charte éthique en format .PDF

Charte éthique de l’IFS Association

Préambule

I. Introduction

1.1. Définition Éthique et Déontologie
1.2. Principe de l’Éthique
1.3. Approche de l’Éthique par l’IFS Association
1.4. Buts principaux de la charte

II. La Charte Éthique

2.1. Valeurs qui nous inspirent

    • Dignité des êtres humains
    • Auto détermination
    • Santé
    • Sécurité
    • Interdépendance
    • Connexion intérieure

2.2. Principes éthiques de base

    • Respect
    • Responsabilisation
    • Protection

III. Engagement des membres

3.1 Envers l’IFS Association
3.2 Envers la loi

IV. Conclusion

Annexe : Articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en lien avec les valeurs qui nous inspirent

 


Préambule
Le but de la charte éthique IFS Association est de donner une orientation à chacun de ses membres.
Elle est destinée à aider les praticiens (1) à utiliser l’IFS dans les champs de la Psychothérapie, de l’Accompagnement, de l’Éducation et de l’Organisation de façon éthique.
Le titre de praticien IFS s’acquiert après une formation de 12 journées minimum (niveau 1 du cursus défini par IFSI – Internal Family Systems Institute).
Tout membre de l’association n’ayant pas terminé son niveau 1 s’engage à ne pas utiliser cette méthode dans tout cadre professionnel.
D’autre part, la charte informe le public sur l’attitude qu’il peut attendre, dans ces contextes, des membres de cette Association.

I- Introduction

1.1. Définition Éthique et Déontologie
L’Éthique, dans son sens large, est la discipline philosophique qui étudie les actions de l’être humain, englobant aussi bien l’intention morale que la volonté humaine. L’Éthique conditionne la capacité de choisir comment agir. Cela comprend la capacité de choisir selon ses propres paramètres (éthique subjective) en prenant en considération la perspective de l’autre (éthique intersubjective).
La déontologie (éthique professionnelle) est la mise en pratique de l’éthique.

1.2. Principe de l’Éthique
L’Éthique est un cadre général, qui guide le praticien dans sa pratique (2) professionnelle.
La Charte offre un ensemble de règles visant à soutenir le comportement du praticien afin de protéger les droits de chacun.

1.3. Approche de l’Éthique par l’IFS Association
Le comportement est éthique quand il favorise l’émergence du Self (3).

La charte Éthique de l’IFS Association identifie les valeurs de base portées par le modèle IFS tel que Richard Schwartz l’a modélisé. Ces valeurs offrent un cadre de référence qui conseille au praticien ses comportements professionnels et personnels pour promouvoir le bien-être des personnes impliquées dans une relation professionnelle.
Le but éthique et déontologique de la charte est de contribuer à garantir les droits de l’Homme.

1.4. Buts principaux de la Charte

    • Sensibiliser le praticien à penser et agir de manière éthique.
    • Proposer des critères pour choisir une position éthique et les utiliser comme indices pour analyser chaque situation pratique.
    • Proposer un support d’analyse des situations qui permet au praticien de comprendre le lien entre les valeurset les principes et de ne pas simplement se sur-adapter à un ensemble de règles.

II. La Charte Éthique

Les valeurs définies ci-dessous sont essentielles à tout développement humain sain, tant d’un point de vue individuel qu’interpersonnel. Elles sont congruentes avec celles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
Les principes éthiques sont brièvement définis. Ils contribuent à guider le praticien en tenant compte des personnes directement et indirectement impliquées.

2.1. Valeurs qui nous inspirent
Valeur signifie ce qui est fondamental à l’homme pour promouvoir son propre développement à son épanouissement et celui d’autrui.

    • Dignité des êtres humains
      Chaque être humain a la même valeur, indépendamment de son sexe, de sa position sociale, de ses croyances religieuses, de ses origines ethniques, de sa santé physique ou mentale, de ses convictions politiques, de son orientation sexuelle, de ses différences quel qu’elles soient.
    • Auto-détermination
      Chaque individu est libre de décider de son propre avenir tout en prenant en considération ses propres besoins et ceux des autres. Chaque personne peut apprendre de son expérience à se prendre en charge, tout en tenant compte de la nature du monde et de la liberté d’autrui.
    • Santé
      La santé, en tant qu’un état de complet bien être physique, mental et social, est le droit de chacun et doit être protégée activement.
    • Sécurité
      Chaque personne doit pouvoir explorer et grandir dans un environnement qui permet un sentiment de sécurité.
    • Interdépendance
      Chaque personne, en tenant compte qu’elle vit et grandit dans un monde interpersonnel, est nécessairement impliquée dans le bien-être d’autrui.
    • Connexion intérieure
      Plus spécifiquement dans notre modèle IFS, les qualités de la présence du Self sont à promouvoir et influencent les praticiens IFS dans leur pratique professionnelle.

2.2. Principes éthiques de base
Les principes éthiques sont dérivés des valeurs et visent à indiquer la manière de pratiquer, de façon à promouvoir le bien-être, le développement et la croissance de la personne. Ils sont indicatifs et offrent des critères pour un comportement éthique.
Les praticiens en IFS prendront en considération chacune de ces trois valeurs et les principes éthiques qui en découlent, et se questionneront depuis l’espace du Self pour décider quelle posture adopter et de quelle manière agir.

    • Respect pour chaque personne en tant qu’être humain, indépendamment de toute caractéristique ou qualité spécifique.

o Envers les clients : Le praticien prend en compte le système du client tel qu’il est et accueille les différentes parties qui s’expriment. Il adapte sa pratique au rythme du client. Si des raisons thérapeutiques nécessitent la collaboration avec une autre personne donnant des soins, le praticien IFS ne peut partager ses informations qu’avec l’accord de la personne qui le consulte. Il respecte la demande d’arrêt de la thérapie tout en étant lucide sur l’endroit d’où part cette demande.
o Envers soi : Le praticien prendra en considération son propre système, ses propres points de vue/difficultés/préférences/limites, et adressera à d’autres collègues compétents tout client ou situation qu’il ne souhaite pas, ou n’est pas en mesure de traiter.
o Envers les étudiants : Le formateur, conscient du niveau d’apprentissage des étudiants, donne un soutien adéquat. Il est prêt à remettre en question son style d’enseignement de façon à s’accorder avec les besoins d’apprentissage des étudiants.
o Envers les collègues : Le praticien respecte les contributions de ses collègues et partage ses compétences.
o Envers l’IFS Association : Le praticien prend en considération la culture spécifique de l’IFS Association, et ne cherche pas à imposer ses propres valeurs.

    • Responsabilisation souligne l’importance d’encourager la croissance de chaque personne.

o Envers les clients : Le praticien s’engage à travailler de manière à développer la conscience du client en lien avec sa dignité, responsabilité et droits. Il s’attache à favoriser l’autonomie du client, conformément au principe selon lequel le seul véritable thérapeute est le Self de celui-ci.
o Envers soi : Le praticien IFS s’engage à une formation continue dans le cadre d’ateliers de pratique, de séminaires d’approfondissement, de séminaires thématiques, et/ou des niveaux 2 et 3. Il s’engage dans un processus thérapeutique et/ou de supervision avec un praticien formé en
IFS qui lui permet d’améliorer la qualité de ses accompagnements.
o Envers les étudiants : Le formateur évalue la compétence de ses étudiants et leur permet de développer leur potentiel, croissance et bien-être.
o Envers les collègues : Le praticien reste vigilant quant au professionnalisme des collègues et s’il a des inquiétudes en parle directement avec le collègue en question. Si rien n’est résolu, il contacte l’instance concernée de l’IFS-Association (à définir)
o Envers l’IFS Association : Le praticien contribue, d’une manière qui lui convient, à l’évolution de la communauté IFS.

    • Protection, cela implique de prendre soin de soi et des autres

o Envers les clients : Le praticien offre un environnement de travail sécurisant (anonymat, confidentialité, sécurité physique…) Dans le cas où il prévoit un changement important (interrompre l’accompagnement, déménager, augmenter ses tarifs…) il en informe suffisamment en amont la personne qui le consulte, afin que celle-ci puisse, lors d’une ou de plusieurs séances, décider de la suite à donner à l’accompagnement. Il respecte la confidentialité même après la fin de la relation thérapeutique. Il reste vigilant aux parties des divers systèmes (internes/externes) qui pourraient mettre son client en danger et prend les mesures nécessaires à sa protection. Il s’assure qu’aucune relation ne vienne perturber le contrat qu’il a avec son client. Il est vigilant aux relations de pouvoir quelles qu’elles soient et s’abstient de toute relation sexuelle avec ses clients.
o Envers soi : Le praticien prend soin de son système (interne/externe), de ses propres valeurs et processus d’apprentissage. Il refuse de travailler dans des situations qui exigent un niveau de compétence plus élevé que celui qu’il possède. Il décide de clore la relation avec le client si des
éléments importants (internes/externes) freinent la qualité de son accompagnement.
o Envers les étudiants : Le formateur encourage les étudiants à bien connaître leurs systèmes intérieurs, leurs ressources, leurs limites, leurs besoins et leur enseigne à prendre en considération le monde interpersonnel de leurs clients.
o Envers les collègues : Il est conseillé de confronter un collègue qui ne respecterait pas la charte éthique; ceci pour enrichir la qualité de la communauté IFS.
o Envers l’IFS Association : Le praticien s’engage à respecter la charte éthique.

III. Engagements des membres

3.1 Envers l’IFS association
Chaque membre accepte cette Charte Éthique et s’engage à l’utiliser comme cadre de référence dans sa pratique. Il doit être conscient de son engagement auprès de la communauté IFS. Si un comportement n’est pas congruent avec cette Charte, il pourra être questionné et évalué par l’IFS Association qui déterminera les suites à donner si nécessaire.

3.2 Envers la loi
Le praticien IFS ne peut se prévaloir du processus psycho-thérapeutique pour cautionner un acte illégal. Il est soumis aux obligations de la loi commune. Dans les cas de situations où le client présente un danger pour lui-même, ou pour autrui, il évalue la conduite à tenir avec discernement (et avec si possible l’avis d’un superviseur) en tenant compte des dispositions légales en matière de secret professionnel, d’assistance à personne en danger et d’obligation de dénonciation de crime.

IV. Conclusion
Une décision éthique appropriée est souvent un processus complexe et sérieux. Le praticien IFS réfléchira aux priorités à la lumière :

  • Des différents groupes ou personnes concernés
  • Des principes éthiques
  • Des valeurs de base

Cette charte éthique clarifie la responsabilité du praticien, en prenant en compte la complexité de la vie humaine et l’importance de considérer les valeurs, les intentions, les attitudes, les désirs et les peurs, ainsi que les comportements.

D’où l’importance de la présence du Self ! :-p

___________________
(1) Dans ce code, le terme « praticien » s’applique à tous les membres de l’IFS Association qui utilisent l’IFS comme modèle de compréhension et de changement avec des individus, des couples, des groupes ou des organisations. Le terme « client » indique tout utilisateur, patient, étudiant, groupe ou organisation, qui reçoit les services professionnels de membres de l’IFS Association.
(2) « Pratique » se réfère à la relation d’aide professionnelle qui a lieu lorsqu’un praticien et un utilisateur s’accordent sur un contrat clair. Cela s’applique aux quatre champs de spécialité : Psychothérapie, accompagnement, Éducation et Organisation ; l’application peut dif érer d’un champ à l’autre, mais la logique reste identique dans chaque champ.
(3) « Self » Essence de la personne, qui se caractérise par des qualités naturelles telles que la compassion, la curiosité, la confiance, la capacité de donner une perspective dans des situations qui paraissent bloquées. Le Self est le leader naturel du système psychique intérieur. C’est en mettant en relation le Self d’une personne avec ses parties que l’harmonie et la guérison surviennent dans un système. Le self est inhérent à toute personne. Il peut arriver de rencontrer des situations qui ne sont pas couvertes par des codes spécifiques, ou de se voir contraint à devoir choisir entre plusieurs principes. Dans de telles circonstances, une ligne de conduite devient non-éthique seulement dans la mesure où il peut être démontré que le praticien ne s’est pas soucié de façon appropriée des valeurs et principes de l’IFS.

 


 

Annexe

Articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, en lien avec les valeurs qui nous inspirent.

Art. 1 : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
Art. 2 : (1) Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamées dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre
situation. (2) De plus, il ne sera fait aucune distinction sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est  ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté .
Art. 3 : Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
Art. 18 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.
Art. 19 : Toute personne a droit à la liberté d’opinion et d’expression. Ce droit implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.
Art. 22 : Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l’ef ort national et à la coopération internationale, compte tenu de l’organisation et des ressources de chaque pays.
Art. 23 : (1) Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. (2) Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. (3) Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale. (4) Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.
Art. 24 : Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.
Art. 25 : (1) Toute personne a droit à un niveau de vie suf isant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux, ainsi que pour les services sociaux nécessaires; elle a le droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. (2) La maternité et l’enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants qu’ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.
Art. 29 : (1) L’individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein développement de sa personnalité est possible. (2) Dans l’exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n’est soumis qu’aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d’assurer la reconnaissance et le respects des droits et libertés d’autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l’ordre public et du bien-être général dans une société démocratique. (3) Ces droits et liberté ne pourront en aucun cas s’exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

©2024 IFS-association • plan du site • mentions légales • contact • propulsé par Suite

Connectez-vous au site d'IFS‑association

Vous avez oublié vos informations ?