Le modèle IFS a jeté un tout nouvel éclairage sur ma posture de thérapeute. Oserais-je dire que ce fut —et reste— aussi exigeant que libérateur : ne plus agir à partir de mes parts conseillères, ou contrôlantes, ou soignantes, laisse d’autant plus d’espace à la fluidité du Self, tant chez moi que chez mes clients.

Valérie, thérapeute IFS

©2020 IFS-association • plan du site • mentions légales • contact • propulsé par Suite

Connectez-vous au site d'IFS‑association

Vous avez oublié vos informations ?